Genève, porte de Neuve

1845 – 1855
Image HD
Notice
Protégée par le bastion Souverain, dont on remarque le talus engazonné à gauche de l'image, la porte était baignée par un fossé inondé périodiquement par les hautes eaux remontant du Rhône et qui prit, dans le langage populaire, le nom de « Grande Mer ». Afin de le franchir, un pont de bois de 56 m reposant sur onze piles maçonnées fut édifié. Cet ouvrage pouvait être interrompu en relevant deux ponts-levis à flèche successifs, qui ont disparu ici car remplacés par des volées mobiles à contrepoids.
Description
Numéro d'inventaire
vg p 1517
Dénomination
photographie
Auteur(s)
Datation
1845 – 1855
Référence(s) géographique(s)
Lieu représenté :  Neuve, place de  (vue prise des fossés)
Iconographie
Sujet(s) représenté(s)
Type(s) de représentation
paysage urbain
paysage panorama
Données de base
Matière/technique
photographie noir/blanc sur papier, collé sur carton fort beige
Dimensions
haut.: 160 mm
larg.: 240 mm
haut.: 253 mm carton
larg.: 347 mm carton
Haut 160, larg 240 mm
encadrement, montage : Haut 253, larg 347 mm (carton)
Propriétaire
Ville de Genève, Genève
Acquisition
Mention obligatoire
Bibliothèque de Genève