Jeanne de Salzmann née Allemand

Mme de Salzmann
danseuse, rythmicienne
Nationalité
Suisse
Biographie

Études de musique (piano) au Conservatoire de Genève. A partir de 1912, étudie la danse et la rythmique à Hellerau dans l’institut d’Emile Jaques-Dalcroze. Elle y fait la connaissance de son futur mari, le peintre russe Alexandre de Salzmann, dont elle aura une fille, Nathalie (1919-2007) et un fils Michel (1923-2001). Après le départ de Jaques-Dalcorze de Hellerau (1914), le couple s'établit en Russie, d’abord à Moscou puis à Tiflis en Géorgie où elle enseigne la gymnastique rythmique.
En 1917, elle rencontre, par l'intermédiaire du compositeur russe Thomas de Hartmann, Georges Ivanovich Gurdjieff dont elle devient la collaboratrice, jusqu'à la mort de celui-ci en 1949. Elle présente à l'Opéra de Tiflis les « mouvements » (danses sacrées) de Gurdjieff. Le couple Salzmann comptent parmi les membres fondateurs de l'Institut pour le développement harmonique de l'Homme, fondé par Gurdjieff.
Elle va gérer son héritage à travers la Fondation Gurdjieff. Après sa mort, son fils Michel de Salzmann (1923-2001) prendra la tête de l'organisation.

Personnes liées
Jules Allemand (vers 1856-1916)