François-Marie Arouet, dit Voltaire

François-Marie Arouet
philosophe, écrivain
Nationalité
France
Biographie

Le 12 décembre 1754, jour de l'Escalade, Voltaire entre pour la première fois à Genève. Ecrivain célèbre, dramaturge, poète, essayiste, historien, pamphlétaire, il cherche un refuge après avoir dû quitter la France, puis la Prusse. En 1755, il achète le domaine de Saint-Jean à Genève qu'il rebaptise "Les Délices" (aujourd'hui Musée Voltaire de la Bibliothèque de Genève). Il installe un théâtre dans sa demeure genevoise au grand scandale de la Compagnie des pasteurs. Frappé par le tremblement de terre de Lisbonne du 1er novembre 1755, il écrit le "Poème sur le désastre de Lisbonne" (1756) qui pose ouvertement le problème de la volonté et de l'action de Dieu, repris plus tard dans "Candide". Jean-Jacques Rousseau, à qui il envoie son ouvrage, défend au contraire l'idée d'une Providence. Le "Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes" (1755) de Rousseau suscite les sarcasmes de Voltaire.
C'est à Genève, chez les frères Gabriel et Philibert Cramer, que Voltaire fait publier la première édition de ses œuvres complètes (1756, 17 vol.) comprenant comme nouveauté les sept volumes de l' "Essay sur l'histoire générale, et sur les mœurs et l'esprit des nations, depuis Charlemagne jusqu'à nos jours".
Puis, ne voulant plus être assujetti au Petit Conseil de Genève, ni à celui de Berne, Voltaire achète en 1758 les châteaux de Ferney et Tourney, situés dans le Pays de Gex. Il devient dès lors le "patriarche de Ferney", recevant à sa cour les grands esprits de son temps et tous les voyageurs européens attirés par le rayonnement de son œuvre. Voltaire retourne définitivement à Paris en février 1778.