Emile Jaques dit Jaques-Dalcroze

Jaques
musicien, pédagogue
Nationalité
Suisse
Biographie

Etudes à Genève dès 1873, au conservatoire et à l'université, puis à Vienne et Paris. Chef d'orchestre au théâtre d'Alger (1886), puis professeur d'harmonie au conservatoire de Genève (dès 1892). Inventeur de la "gymnastique rythmique" et d'une méthode d'éducation musicale fondée sur l'écoute et l'art de l'improvisation. En 1911, il crée, à la demande du mécène Wolf Dohrn, à Hellerau, près de Dresde, un institut pour l'enseignement de la musique et du rythme, de réputation internationale. Il le quitte en 1914 pour s'établir définitivement à Genève où il fonde en 1915 l'Institut Jaques-Dalcroze de Genève. Officier de la Légion d'honneur (1929), docteur honoris causa des universités de Chicago (1937), Lausanne (1945), Clermont-Ferrand (1948) et Genève (1948), prix de musique de la Ville de Genève (1947).

Bibliographie
Chenevière, Jacques (texte), Jaques-Dalcroze, Emile (musique), Les premiers souvenirs : 22 juin - 3 juillet 1918, [Genève], Imprimerie de la Tribune de Genève, 1918. 30 p.