Alexis Gaudin

marchand et fabricant de matériel photographique, photographe-daguerréotypiste, éditeur
Nationalité
France
Biographie

S’intéresse dès les années 1840 à la photographie, travaille avec son frère aîné Marc-Antoine sur le daguerréotype et tient une boutique de matériel photographique. En 1845, il rachète une fabrique qui vend pour 100 000 francs de plaques par an (Le daguerréotype français, un objet photographique, p. 51). En 1851, il rachète le journal « La lumière » qu'il va gérer jusqu'en 1867. Avec son frère, il monte une entreprise de stéréoscopie dans les années 1850, Marc-Antoine s'attelant à la recherche, Alexis s'occupant d'avantage des aspects commerciaux. Leur troisième frère, Charles Gaudin s’associera à eux. Jean-Gabriel Eynard a utilisé des plaques "A,.Gaudin" (Alexis Gaudin).

Personnes liées
Marc-Antoine Gaudin (1804-1880) (Frère, soeur de)