Sophie Eynard en compagnie de Caroline Odier-Thellusson avec ses trois filles, Mathilde, Gabrielle et Sophie à Beaulieu

vers 1846
CIG Eynard standard
CIG Eynard secondaire
Image HD
Image HD
Notice

Ce très beau portrait de groupe de cinq femmes, disposées en frise sur un même plan, met en scène, au centre de la composition, Caroline Odier, nièce de Jean-Gabriel Eynard, et ses trois filles, en compagnie de Sophie Eynard. L'inscription au dos de la plaque identifie les jeunes femmes comme "Mesdemoiselles Odier", ce qui situerait la pièce avant le mariage de Mathilde, le 3 mai 1845. Mathilde porte déjà le même vêtement sur le daguerréotype (ms 01), daté de 1843. 

L’éclairage et la forte oxydation des bords de la plaque créent un effet de halo qui entoure les modèles. La toile blanche tendue à l’arrière-plan pour cacher une sculpture offre un fond totalement neutre sur lequel les trois visages du centre se détachent nettement, tandis que les silhouettes des personnages latéraux ont tendance à disparaître dans les bords et se fondent en douceur dans le décor, donnant à ce portrait de groupe une ambiance mystérieuse.

L'éclairage et la forte oxydation des bords de la plaque créent un effet de halo qui entoure les modèle. La toile blanche tendue à l'arrière-plan pour cacher une sculpture offre un fond totalement neutre sur lequel les trois visages du centre se détachent nettement, tandis que les silhouettes des personnages latéraux ont tendance à disparaître dans les bords et se fondent en douceur dans le décor, donnant à ce portrait de groupe une ambiance mystérieuse.

La position alternée des bras des modèles rythme la composition et lui confère une vivacité caractéristique des portraits d’Eynard. Ce jeu de symétrie se retrouve également dans le choix des vêtements de belle qualité, les tonalités et les contrastes des tissus, foncé sur clair ou clair sur foncé. Des châles en cachemire et des broderies, des éléments de lingerie délicate comme celle portée par Mathilde Odier, deuxième depuis la gauche, procurent à cette vue une grande diversité de nuances dans les gris. (U. Baume-Cousam)

Description
Numéro d'inventaire
IG 2003-291
Autre(s) no(s)
No. de catalogue : 1.7.
Ancien numéro d'inventaire : ex-VG A1984-38-3
Dénomination
Photographie
Auteur(s)
Datation
vers 1846
Référence(s) géographique(s)
Lieu représenté : Beaulieu, Gilly (identification conjecturale)
Iconographie
Personne(s) représentée(s)
Sophie Eynard (25.11.1815-20.03.1887), (4e depuis la gauche)
Caroline Odier née de Thelusson (1795-1867), (3e depuis la gauche)
Gabrielle Galiffe née Odier (1827-1850), (5e depuis la gauche)
Sophie de Charrière née Odier (04.01.1824-19.10.1887), (1ère depuis la gauche)
Mathilde Horngacher née Odier (1822-1887), (2e depuis la gauche)
Type(s) de représentation
portrait de groupe
Données de base
Matière/technique
daguerréotype 1/4 de plaque; fenêtre rectangulaire aux angles arrondis; verre de protection peint
Dimensions
dimensions: 128 x 154 mm
image: 73 x 93 mm
Inscriptions
inscription (manuscrite, plume encre brune au v.) : Madame Odier Thellusson | Mlles Mathilde Sophie et | Gabrielle | Mme Charles Eynard
Inscription posthume : Non
poinçon de fabricant (en b. à d.) : (rosace à six pétales)
poinçon de fabricant (en h. à d.) : 40
inscription (manuscrite, mine de plomb au v.) : A1984/38/4
Inscription posthume : Oui
Propriétaire
Ville de Genève, Genève
Acquisition
Mention obligatoire
Bibliothèque de Genève
Références
Bibliographie
Baume-Cousam Ursula (dir.), Rivier Alexis (dir.), Schätti Nicolas (dir.) avec la participation de Fischer Elizabeth, Goncerut Véronique, Martorana Cinzia, Roland Isabelle, Sardet Frédéric, Eynard photographe : catalogue raisonné des daguerréotypes (1840-1855), Genève, Bibliothèque de Genève, 2020, 1 ressource en ligne