Jean-Gabriel et Anna Eynard avec Charles et Mathilde Horngacher-Odier et Sophie de Charrière née Odier à Beaulieu

entre 1846 et 1852
CIG Eynard standard
CIG Eynard secondaire
Image HD
Image HD
Notice

Ce très beau portrait de groupe légèrement bleuté présente, dans un cadrage rapproché, le couple Eynard en compagnie des petites-nièces de Jean-Gabriel, Sophie de Charrière-Odier et Mathilde Horngacher-Odier, celle-ci accompagnée de son époux Charles. La plaque n’est pas datée, mais le fait que Mathilde, tout à droite de la composition, semble être enceinte permet de la situer entre 1845 et 1851. Mariés en 1845, Mathilde et Charles auront quatre enfants entre 1846 et 1852.

Ce type de portrait de groupe intimiste, autour d’un guéridon, est le thème de plusieurs daguerréotypes (voir par exemple 2013 001 dag 039 et 2013 001 dag 043). Aucun des membres de la famille ne regarde la caméra. La mise en scène donne l’impression que le groupe a été saisi à son insu. Anna, de profil, se tourne vers les autres, Eynard est occupé à lire, Charles oriente son regard vers sa femme tout à droite de la composition et les deux jeunes femmes, aux coiffures semblables et elles aussi de profil, semblent écouter la lecture d’Eynard.

L’opulence des vêtements mérite une attention particulière. De cette abondance qui paraît engloutir les corps jaillissent seulement les têtes et les mains. Les hommes sont vêtus de redingotes et de manteaux. On retrouve le manteau qu’Eynard porte sur le daguerréotype DE 024, daté de 1845 environ d’après l’âge des enfants. Les femmes sont vêtues de somptueuses toilettes. De splendides châles en cachemire recouvrent leurs épaules. Les multiples motifs et textures des habits captent différemment la lumière, ce qui donne à cette plaque ses subtiles nuances de noirs, de gris et de blancs. Cette vue a très probablement été prise en automne ou en hiver, compte tenu des vêtements. L’aspect bleuté de la plaque renforce l’impression de froid qui se dégage de ce daguerréotype. Il pourrait provenir d’une irisation des zones claires du fond, phénomène qui se produit parfois lors des opérations de fixation de l’image (voir Gaudin 1844, p. 104), ou éventuellement résulter d’une oxydation du sulfure d’argent qui entre dans la composition de la plaque. (U. Baume-Cousam)

Description
Numéro d'inventaire
IG 1997-411
Autre(s) no(s)
No. de catalogue : 1.7.
Dénomination
Photographie
Auteur(s)
Datation
entre 1846 et 1852
Référence(s) géographique(s)
Lieu représenté : Beaulieu, Gilly (maison de maître, terrasse)
Iconographie
Sujet(s) représenté(s)
Personne(s) représentée(s)
Jean-Gabriel Eynard (1775-1863), photographe, banquier, philanthrope et philhellène, (2e depuis la gauche)
Anna Eynard née Lullin de Châteauvieux (1793-1868), mécène, philanthrope, (1ère depuis la gauche)
Sophie de Charrière née Odier (04.01.1824-19.10.1887), (4e depuis la gauche)
Charles John Horngacher (1811-1874), capitaine dans les Milices genevoises, (3e depuis la gauche)
Mathilde Horngacher née Odier (1822-1887), (5e depuis la gauche)
Type(s) de représentation
portrait de groupe
Données de base
Matière/technique
daguerréotype 1/2 plaque; fenêtre rectangulaire aux angles arrondis; verre de protection peint
Dimensions
fenêtre: 112 x 148 mm
montage: 212 x 210 mm
Inscriptions
inscription (manuscrite, plume encre brune au v.) : Mme Eynard | Mr Eynard | Mr Horngascher | Mme de Charrière | Mme Horngascher
Inscription posthume : Oui
Propriétaire
Ville de Genève, Genève
Acquisition
Mention obligatoire
Bibliothèque de Genève
Références
Bibliographie
Baume-Cousam Ursula (dir.), Rivier Alexis (dir.), Schätti Nicolas (dir.) avec la participation de Fischer Elizabeth, Goncerut Véronique, Martorana Cinzia, Roland Isabelle, Sardet Frédéric, Eynard photographe : catalogue raisonné des daguerréotypes (1840-1855), Genève, Bibliothèque de Genève, 2020, 1 ressource en ligne
Gaudin Marc Antoine, Traité pratique de photographie, exposé complet des procédés relatifs au daguerréotype,..., Paris, J.-J. Dubochet et Cie, 1844, IV-248 p., p. 104