Jean-Gabriel Eynard avec Marie et Henri de Regny

22.03.1850
CIG Eynard standard
CIG Eynard secondaire
Image HD
Image HD
Notice

C’est le 22 mars 1850 qu’Eynard a pris la pose avec Henri et Marie de Regny, les enfants d’une nièce d’Anna, nés respectivement en 1841 et en 1843. Ce portrait a vraisemblablement été réalisé sur le domaine de Beaulieu, hypothèse qui reste à confirmer. Henri ne semble pourtant pas avoir sept ans ­– d’ailleurs il est encore en robe –, mais il était assez chétif, voire maladif ; il décédera à l’âge de vingt-neuf ans. Un autre daguerréotype non daté, sur lequel Henri et Marie sont habillés de façon similaire et coiffés de chapeaux identiques, a probablement été pris le même jour (fao 37664). Sur un double portrait effectué le 14 décembre 1850 (84.XT.255.33), on retrouve leurs paletots à larges carreaux. Eynard a enfilé une robe de chambre par-dessus sa chemise et son gilet. Ce vêtement d’intérieur tranche avec ceux des deux enfants, qui n’ont pas ôté leurs paletots, ni Marie, sa capote. Eynard pose dans cette tenue sur une dizaine de daguerréotypes, dans quatre modèles de robe de chambre différents ; celui-ci apparaît à cinq reprises. Les ornements végétaux qui le rehaussent ressortent avec une certaine précision, ainsi que les carreaux des paletots des deux enfants. Ces motifs très graphiques et contrastés répondent aux recommandations des traitées de daguerréotypie de l’époque (voir entre autres Lerebours 1843, p. 76). La composition est équilibrée et le cadrage serré, centré sur Eynard assis, entouré des deux enfants. Marie, debout, a la tête à peu près à la même hauteur que son grand-oncle. Elle esquisse un sourire, le regard tourné vers l’objectif, que son petit-frère fixe encore plus résolument. Tous deux sont bien conscients de sa présence, contrairement à Eynard qui feint de l’ignorer. De trois quarts, il demeure imperturbable, comme souvent. Il serre les deux enfants contre lui dans un geste affectueux et paternel qui confère une certaine tendresse à ce portrait très intime. La main de Marie posée sur la robe de chambre de son grand-oncle et la confiance avec laquelle le petit Henri est assis sur l’un de ses genoux révèlent les liens étroits qui unissaient le couple Eynard à la famille de Regny, présente sur de nombreux daguerréotypes. Une bonne maîtrise de la lumière et un temps de pose approprié font ressortir avec netteté l’expression de chaque figure et les motifs variés de leur habillement, même si l’état de toute évidence dégradé du verre, parsemé de petites taches, brouille la lecture. (I. Roland)

Description
Numéro d'inventaire
fao 37672
Autre(s) no(s)
No. de catalogue : 1.7.
Ancien numéro d'inventaire : mma 11
Dénomination
Photographie
Auteur(s)
Datation
22.03.1850
inscription sur l'oeuvre
Iconographie
Personne(s) représentée(s)
Type(s) de représentation
portrait de groupe
Données de base
Matière/technique
daguerréotype 1/4 de plaque; fenêtre rectangulaire aux angles arrondis; verre de protection peint
Inscriptions
inscription (manuscrite, plume encre brune au v.) : 22 mars 1850
Propriétaire
Hermance, Fondation Auer Ory pour la photographie, Hermance
Acquisition
Mention obligatoire
Fondation Auer Ory pour la photographie
Références
Bibliographie
Musée d’art et d’histoire, Service de presse (éd.), Pionniers de la photographie en Suisse romande – collection Auer Ory, Maison Tavel, Genève, 27 septembre 2019 – 29 mars 2020 : dossier de presse, Genève, Musée d'art et d'histoire, 2019. 18 p., p. 16
Baume-Cousam Ursula (dir.), Rivier Alexis (dir.), Schätti Nicolas( dir.) avec la participation de Fischer Elizabeth, Goncerut Véronique, Martorana Cinzia, Roland Isabelle, Sardet Frédéric, Eynard photographe : catalogue raisonné des daguerréotypes (1840-1855), Genève, Bibliothèque de Genève, 2020, 1 ressource en ligne
Auer Michèle et Michel, Pionniers de la photographie en Suisse romande : à travers les collections de la Fondation Auer Ory, [Exposition, Genève, Maison Tavel, du 27 septembre 2019 au 29 mars 2020], Hermance, Fondation Auer Ory, 2019. 223 p., p. 62
Auer Michel et Michèle, Trésors de la Fondation Auer Ory pour la photographie, [Exposition, Versoix, Boléro, 25 avril - 7 juin 2015], Genève, Fondation Auer Ory pour la photographie, 2015. 102 p., p.14, n°19
Auer Michel et Michèle, Collection M.+M. Auer : une histoire de la photographie, [Exposition Nice, Théâtre de la photographie, du 13 janvier au 14 mars 2004, Genève, Musée d'art et d'histoire, du 22 avril au 12 septembre 2004], Hermance, Ed. M+M, 2003. 586 p., p.36, ill.31