Anna Eynard avec des membres de sa famille devant une toile peinte à Beaulieu

vers 1845-1846
CIG Eynard standard
CIG Eynard secondaire
Image HD
Image HD
Notice

Les portraits de grands groupes sont toujours un exercice délicat qui suppose la maîtrise de nombreux paramètres. Ils ne sont pas rares dans la production d’Eynard, soucieux de mettre en scène sa famille, dix-sept personnes ici. Pour éviter une pose stéréotypée et donner l'impression d'un instantané, Eynard dispose ses modèles dans des attitudes variées, comme s’ils posaient en pleine nature, illusion créée par la toile de fond, qui représente un paysage. Anna Eynard et sa sœur Caroline sont toutes deux de profil, coiffées d'un bonnet de lingerie comme il était d'usage en extérieur pour les femmes d'âge mûr. L'atmosphère de douceur de cette vue tient à la dominante blanche des vêtements des femmes et des enfants. Seuls les deux hommes aux costumes sombres contrastent avec le reste du groupe, opposition qui donne un certain relief à cette image.

L’encadrement d’époque de ce daguerréotype, tel qu’on peut en trouver dans les collections du daguerréotypiste parisien Jean-Baptiste Louis Gross (Le daguerréotype français, Paris 2003, p. 290, ill. 210), est particulièrement remarquable. Si l’on rencontre une grande diversité de cadres, métalliques ou en bois, en sapin ou en palissandre, dans la production daguerrienne, Eynard opte le plus souvent pour une grande sobriété. Cette pièce se distingue par son cadre fantaisiste, somptueux et très ouvragé, d’un type peu courant dans le corpus des daguerréotypes d’Eynard. Un autre bel exemple encadre un portrait de groupe d’enfants (nc 01). (U. Baume-Cousam)

Description
Numéro d'inventaire
DESN 01
Autre(s) no(s)
No. de catalogue : 1.7.
Ancien numéro d'inventaire : de monod 01
Dénomination
Photographie
Auteur(s)
Datation
vers 1845-1846
Référence(s) géographique(s)
Lieu représenté : Beaulieu, Gilly
Iconographie
Personne(s) représentée(s)
Amélie de Valcourt née de Traz (1835-1911), (1er rang, 1ère depuis la gauche)
Amélie de Budé née Lullin de Châteauvieux (1784-1862), (1er rang, 2e depuis la gauche)
Henri de Regny (1843-1872), (1er rang, 3e depuis la gauche)
Sophie Eynard (25.11.1815-20.03.1887), (1er rang, 4e depuis la gauche)
Féodor Eynard (1837-1886), (1er rang, 5e depuis la gauche)
Hilda Diodati née Eynard (28.01.1835-04.01.1905), dessinatrice amateur, (1er rang, 6e depuis la gauche)
Marie de Regny (1841-1929), (1er rang, 7e depuis la gauche)
Sarah Caroline Fuzier-Cayla (1839-1919), (1er rang, 8e depuis la gauche)
Pauline Marcet née Fuzier-Cayla (1840-1885), (1er rang, 10e depuis la gauche)
Caroline Fuzier-Cayla née Bouthillier de Beaumont (1815-1906), (1er rang, 9e depuis la gauche)
Anna Eynard née Lullin de Châteauvieux (1793-1868), mécène, philanthrope, (2e rang, 1ère depuis la gauche)
Gabriel Eynard (25.02.1834-17.01.1893), (2e rang, 2e depuis la gauche)
Charles Eynard (1808-1876), peintre, (2e rang, 3e depuis la gauche)
Mathilde Horngacher née Odier (1822-1887), (2e rang, 4e depuis la gauche)
Henri Isaac Maximilien de Budé (1784-1862), (2e rang, 5e depuis la gauche)
Sophie de Charrière née Odier (04.01.1824-19.10.1887), (2e rang, 6e depuis la gauche)
Jenny Carrier (-), (2e rang, 7e depuis la gauche, identification conjecturale)
Type(s) de représentation
portrait de groupe
Données de base
Matière/technique
daguerréotype 1/2 plaque, inversé; fenêtre rectangulaire; cadre ouvragé
Dimensions
fenêtre: 102 x 116 mm
montage: 190 x 205 mm
Propriétaire
Ville de Genève, Genève
Acquisition
Mention obligatoire
Bibliothèque de Genève
Références
Bibliographie
Baume-Cousam Ursula (dir.), Rivier Alexis (dir.), Schätti Nicolas (dir.) avec la participation de Fischer Elizabeth, Goncerut Véronique, Martorana Cinzia, Roland Isabelle, Sardet Frédéric, Eynard photographe : catalogue raisonné des daguerréotypes (1840-1855), Genève, Bibliothèque de Genève, 2020, 1 ressource en ligne
Bajac Quentin, Planchon-de Font-Réaulx Dominique, Le daguerréotype français : un objet photographique, Paris, Réunion des musées nationaux, 2003. 430 p., p. 290, ill. 210