Jean-Gabriel Eynard avec Sophie et Charles Eynard, Hilda et Aloys Diodati, Gabriel Diodati, Pauline d'Ochando et du personnel à Beaulieu

entre 1852 et 1855
CIG Eynard standard
CIG Eynard secondaire
Image HD
Image HD
Notice

Cette vue stéréoscopique a été prise vers 1853, année du mariage d’Hilda Eynard, petite-fille de Jean-Gabriel, avec Aloys Diodati. La plaque porte le poinçon de son fabricant, l’orfèvre Christofle, de Paris, qui a débuté sa production en 1850. Diverses personnes posent devant la façade occidentale de la maison de maître de Beaulieu. On aperçoit l’aile de l’orangerie à droite, l’image étant inversée. En bas, devant la galerie, Eynard est au milieu d’un groupe un peu figé. Au premier rang, sa fille Sophie, coiffée d’un foulard, lui fait pendant, aux côtés de Pauline d’Ochando, tandis que Gabriel Charles Diodati, le frère d’Aloys, est assis tout à droite. Au deuxième rang, Charles Eynard se tient debout entre les jeunes fiancés ou mariés. À l’étage sur la galerie, des domestiques d’Eynard, femme de chambre, jardinier et cuisinières, posent dans des attitudes variées. Ils portent visiblement leurs plus beaux habits, l’image immortalisant un événement particulier, peut-être les fiançailles ou les noces du jeune couple. Cette juxtaposition des amis ou parents d’Eynard et des employés se retrouve à maintes reprises. Sur cette vue, ces derniers sont relégués sur la galerie, ce qui révèle apparemment la distinction sociale en vigueur à l’époque.

Une lithographie commandée par Eynard à l’artiste italien Antonio Fontanesi en 1854 est très proche de ce daguerréotype, ainsi que d’un autre qui n’est pas inversé, dont le cadrage, plus large, inclut la fontaine adjacente (84.XT.267.03). Le groupe qui figure sur l’œuvre de Fontanesi est le même que sur cette image (DE 047), mais les visages sont méconnaissables, le procédé de la lithographie ne permettant pas une grande précision. Les personnes sont toutefois placées dans un ordre inversé, comme lorsqu’elles posaient pour la prise de vue, et aucun domestique n’est présent sur la galerie. (I. Roland)

Description
Numéro d'inventaire
DE 047
Autre(s) no(s)
Ancien numéro d'inventaire : 1970/272
No. de catalogue : 1.7.
Dénomination
Photographie
Auteur(s)
Datation
entre 1852 et 1855
Référence(s) géographique(s)
Lieu représenté :  Beaulieu, Gilly  (maison de maître, façade latérale (sud-ouest))
Données de base
Matière/technique
daguerréotype stéréoscopique 1/2 plaque, inversé; fenêtre en anse de panier; verre de protection peint
Dimensions
fenêtre: 124 x 94 mm chacune
montage: 155 x 234 mm
Inscriptions
inscription (manuscrite, plume encre noire au v.) : Sur le balcon. | Louise Gilliard fille de cuisine | Mme Maurhoffer [?] femme de chambre | Louis Léchaud jardinier | Mme Pierre Rion | Lisette Gilliard cuisinière | Sur la terrasse. | Mlle Pauline d’Ochando | Mr Aloïs Diodati | Mr et Mme Charles Eynard | Mme Aloïs Diodati | Mr Eynard Lullin | Mr Gabriel Diodati
Inscription posthume : Oui
poinçon de fabricant (en b. à d. sur la vue de g.) : (poinçon de Christofle)
poinçon de fabricant (en b. à d. sur la vue de g., plus haut que l'autre poinçon) : CHRISTOFLE
Propriétaire
Ville de Genève, Genève
Acquisition
Détenteurs précédents
Ancienne possession : Hélène Diodati-Le Fort, Genève ville
Mention obligatoire
Bibliothèque de Genève
Références
Bibliographie
Baume-Cousam Ursula (dir.), Rivier Alexis (dir.), Schätti Nicolas( dir.) avec la participation de Fischer Elizabeth, Goncerut Véronique, Martorana Cinzia, Roland Isabelle, Sardet Frédéric, Eynard photographe : catalogue raisonné des daguerréotypes (1840-1855), Genève, Bibliothèque de Genève, 2020, 1 ressource en ligne
Kaenel Philippe, " "Je crois que l'art est fait pour quelque chose de plus" : Jean-Gabriel Eynard, Antonio Fontanesi, la photographie et les arts graphiques dans les années 1850", Kunst + Architektur in der Schweiz = Art + architecture en Suisse = Arte + architettura in Svizzera, Bern, Gesellschaft für Schweizerische Kunstgeschichte , 2000, Jg. 51, H. 4, p. 6-14, p. 7, ill. 2