Jean-Gabriel et Anna Eynard avec les frères Rilliet et le comte Antoine Apponyi à Paris

vers 1843
CIG Eynard dag brandt
CIG Eynard dag brandt
Image HD
Image HD
Notice

C’est devant la façade côté jardin de leur hôtel particulier sis rue de Londres 27, à Paris, que le couple Eynard a pris la pose en compagnie de deux petits cousins d’Anna, Albert et Frédéric Rilliet, et du comte Antoine Apponyi. L’image n’est pas datée, mais Frédéric Rilliet, assis à côté d’Anna, a exercé la médecine à Paris jusqu’à son retour à Genève en 1843, circonstance qui suggère que la prise de vue est antérieure à cet événement. Cette datation est confirmée par le passe-partout en fin carton clair qu’Eynard utilisait principalement à ses débuts, sans compter le léger flou de la plupart des personnages et de l’arrière-plan, assez récurrent dans ses premières œuvres. Frédéric Rilliet est présent sur trois autres daguerréotypes, dont celui pris à Paris en 1843 sur lequel figure Timothy Ha'alilio, premier diplomate du royaume d’Hawaï (2013 001 dag 044).

Une autre image non datée correspond de toute évidence à la même séance de pose (rm 016) ; les frères Rillet et Eynard sont habillés de façon similaire et Anna arbore un châle et une capote identiques. Auteur de nombreux ouvrages de théologie et d’histoire, le frère de Frédéric Rilliet, Albert, figure également sur trois autres daguerréotypes, dont un double portrait avec Eynard où il semble avoir le même âge qu’ici et porte un habillement très similaire (rm 013). On le retrouve sur un portrait de groupe pris sur le domaine de Beaulieu en 1842 (2013 001 dag 002). Quant au comte Antoine Apponyi, ambassadeur d’Autriche à Paris de 1826 à 1849, il n’apparaît que sur cette image. Issu d’une famille noble de Hongrie, il tenait avec son épouse Thérèse l’un des salons les plus en vue sous la monarchie de Juillet, que fréquentaient entre autres Chopin et Rossini. Ce portrait de groupe reste assez conventionnel, mais chacun adopte une attitude ou une position légèrement différente. Albert Rilliet, debout à gauche, rompt l’effet de symétrie, son sourire contrastant avec l’air sérieux des autres hommes. Anna, assez souriante elle aussi et placée un peu en avant, est la seule qui ne regarde pas en direction de l’objectif. L’image présente des éléments qui semblent rehaussés de couleur, mais c’est peut-être le résultat de simples réactions chimiques : des tons clairs, par exemple le chapeau d’Anna, ressortent avec une teinte bleuâtre (solarisation ?), tandis que les mains et les visages des protagonistes, tout comme les cheveux d’Eynard, sont jaunâtres par endroits. (I. Roland)

Description
Numéro d'inventaire
2013 001 dag 045
Autre(s) no(s)
No. de catalogue : 1.7.
Dénomination
Photographie
Auteur(s)
Datation
vers 1843
Référence(s) géographique(s)
Lieu représenté : Paris (rue de Londres 27)
Iconographie
Sujet(s) représenté(s)
Personne(s) représentée(s)
Jean-Gabriel Eynard (1775-1863), photographe, banquier, philanthrope et philhellène, (5e depuis la glauche)
Albert Rilliet-de-Candolle (1809-1883), théologien et historien, professeur de littérature, (2e depuis la gauche)
Fréderic Rilliet (1814-1861), médecin, (3e depuis la gauche)
Antoine Apponyi (1782-1852), comte, ambassadeur et diplomate, (4e depuis la gauche)
Anna Eynard née Lullin de Châteauvieux (1793-1868), mécène, philanthrope, (1ère depuis la gauche)
Type(s) de représentation
portrait de groupe
Données de base
Matière/technique
daguerréotype 1/2 plaque; fenêtre rectangulaire; passe-partout en carton clair
Dimensions
fenêtre: 111 x 153 mm
montage: 172 x 217 mm
Inscriptions
inscription (manuscrite, mine de plomb au v. corrigeant partiellement l'inscription 2) : [Apponi]yi
Inscription posthume : Oui
inscription (manuscrite, mine de plomb au v.) : 14
Inscription posthume : Oui
inscription (manuscrite, plume encre brune au v.) : à Paris | L’Ambassadeur d’Autriche Cte Apponi | Les deux frères Rilliet
Inscription posthume : Oui
inscription (manuscrite, plume encre violette au v.) : Mr et Mme Eynard Lullin
Inscription posthume : Oui
poinçon de fabricant (en h. à d.) : étoile à six branches
poinçon de fabricant (en b. à d.) : 40
Propriétaire
Ville de Genève, Genève
Acquisition
Mention obligatoire
Bibliothèque de Genève
Références
Bibliographie
Baume-Cousam Ursula (dir.), Rivier Alexis (dir.), Schätti Nicolas (dir.) avec la participation de Fischer Elizabeth, Goncerut Véronique, Martorana Cinzia, Roland Isabelle, Sardet Frédéric, Eynard photographe : catalogue raisonné des daguerréotypes (1840-1855), Genève, Bibliothèque de Genève, 2020, 1 ressource en ligne