4. Natures mortes

Eynard est un photographe qui s’intéresse aux gens. Les images d’architecture ou de paysage restent rares et il n’est pas étonnant qu’il n’ait guère pratiqué la nature morte. Deux compositions florales (2013 001 dag 091 et 2013 001 dag 093) semblent avoir été prises en raison de leur caractère spectaculaire, à une occasion qui nous échappe. Eynard a aussi acquis auprès du photographe Duboscq la photographie stéréoscopique d’une grande vasque, sans que l’on sache s’il s’intéressait au sujet représenté ou à la technique (2013 001 dag 082).
On ne connaît qu’une véritable nature morte au sens classique du terme. Il s’agit d’une série de vases de ses collections associés à trois tableaux (84.XT.255.55).

Toutes les œuvres de cette partie

En cours de chargement...