1. Portraits

1.8. Portraits de domesticité

Cette nature morte aux vases grecs anciens, sur le luxueux format d’une demi plaque, montre la sensibilité et le goût artistique avec lesquels Eynard met en scène ses objets.
La plaque n’est pas datée et difficile à situer. Cet objet fait partie des collections du J. Paul Getty Museum qui propose la date de 1850. Vu la qualité de l’image et le soin apporté à la mise en scène, on peut supposer que cette œuvre appartient plutôt à la deuxième moitié de la production d’Eynard, c’est-à-dire entre 1850 et 1855.
Les objets ont été disposés sur un même plan, sur trois tables nappées aux motifs variés, derrière lesquelles trois tableaux complètent la composition. Ils représentent une Vierge à l’Enfant, un bébé, et une jeune femme qui pourrait bien représenter Anna Eynard jeune. La reproduction d’œuvres d’art est désignée dans les traités de photographie par le terme d’« intérieur » : « On est convenu de donner le nom d’intérieurs aux planches qui représentent des objets d’arts, tels que meubles, plâtres, bronzes, cristaux, étoffes […]. La première condition, pour avoir un résultat satisfaisant, est de savoir les grouper avec goût ; cela ne peut s’apprendre » (Lerebours, Paris 1843 p. 82).

Toutes les œuvres de ce chapitre

En cours de chargement...